Site Overlay

Passer du temps avec son bébé : un impératif à ne pas négliger

Le dialogue est la solution idéale pour évincer les incompréhensions et les malaises qui peuvent s’insatller entre deux personnes. Ce qui est fondamentalement impossible lorsqu’on a àaffaire à un bébé, du moins dans un seul sens. Le bébé ne peut pas encore communiquer avec le langage ne permet donc pas la réciprocité. Pour combler ce handicap, rien de plus facile, accordez à votre bébé une part de votre temps.

Le temps de s’apprivoiser

Bien sûr, tous les parents accordent du temps à leur progéniture, c’est un fait. La différence se trouve dans les circonstances de ces moments. On passe généralement beaucoup de temps à s’occuper d’un enfant. On le nourrit, le change, le berce, le fait dormir, lui fait prendre son bain. En fait, on peut s’en occuper à longueur de journée et de nuit s’il le faut.

Mais avez-vous pris la peine d’être là simplement pour apprécier sa présence ? Tous les gestes que nous avons énumérés plus tôt sont en fait des devoirs de parents, des devoirs physiques. Ils peuvent être fatiguant, lassant et stressant et rarement jouissif. Essayez plutôt d’être là pour ne rien faire mais pour seulement lui tenir compagnie, même en silence. Dans le meilleur des cas, c’est dans ces moments-là qu’un parent se met au niveau de l’enfant pour en faire un ami et profiter de ce moment de pur bonheur.

Des activités ensemble

Le bébé peut détecter une chose : ses parents sont là quand il y a un problème. Il a faim, ses parents présents pour le nourir. Il pleure, ses parents accourent pour savoir ce qu ne va pas. Il se demande pourquoi il n’y a personne quand tout va bien. Il voudrait partager aussi ces moments calmes.

C’est cette habitude qu’il faut essayer de dépasser pour que chaque moment soit unique. En principe, les parents priofitent de ces moments calmes pour se reposer le corps et l’esprit, c’est de bonne guerre. Mais commencez à apprécier des petites pauses avec votre bébé pour créer des activités en commun.