AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

2. Tirer son lait

Ne commencez à tirer votre lait que lorsque votre allaitement est bien mis en place (de préférence deus mois après l’accouchement).

Tirez votre lait si possible le matin. En effet, la production de lait est plus importante la nuit et en début de journée. Vos seins auront également moins été sollicités durant la nuit.

Soyez calme et détendue : ne pensez pas au travail, ni à la quantité de lait que vous devez tirer.
En effet, le stress et l’angoisse inhibent la sortie du lait.
Pensez à votre bébé. Même une simple photo de lui favorise le réflexe d’éjection du lait.

Mettez une bouteille d’eau près de vous afin de pouvoir boire si vous avez soif.

La quantité de lait obtenue peut être faible au début, mais cela ne doit pas vous décourager. Certaines femmes peuvent avoir une lactation bien établie, et n’obtenir pas une goutte avec le tire-lait. En vous entraînant un peu, vous parviendrez à extraire de 30 à 150 ml en un quart d’heure. La quantité tirée varie une fois sur l’autre, cela est normal.

Souvenez-vous que si vous tirez votre lait en plus des tétées, il est normal que les premiers jours la quantité sera moindre. C’est un peu comme si votre enfant faisait une poussée de croissance. Vous pouvez alors stimuler la lactation en tirant souvent et en alternant les côtés.

Il y a un coup de main à prendre pour tirer son lait. Trouvez le bon rythme, par exemple : tirez 2 secondes, puis relachez 2 secondes. Essayez de reproduire le rythme de succion de votre bébé lorsqu’il tète.

Un tire-lait sera toujours moins efficace que votre bébé. Et toutes les mamans n’arrivent pas à tirer la même quantité de lait, quelle que soit la méthode utilisée. Certaines arrivent sans problème à remplir un biberon, d’autres obtiennent difficilement quelques dizaines de millilitres. Cela n’a rien à voir avec la capacité qu’elles ont à allaiter.

Tirez de préférence votre lait deux ou trois fois pendant 20 mn, plutôt qu’ une fois 1 heure.

La qualité du tire-lait joue un rôle important dans la quantité de lait que vous récupérerez : certains sont excellents, d’autres sont bruyants, lourds, voire totalement inefficaces. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une association pour l’allaitement (voir aussi 4. Les accessoires pour l'allaitement).

Tirer son lait sur son lieu de travail : un exemple :

Placez des briques de congélation préalablement congelées à – 10° dans un sac isotherme, lui même placé dans une glacière. Arrivée au travail, mettez tout de suite les briques congelées dans le freezer.

Pour tirer votre lait au travail, choisissez une pièce où vous vous sentez à l’aise et qui ferme à clé, avec si possible un lavabo. Dans une pièce étroite, en étant constamment dérangée, vous risquez de ne pas arriver à tirer votre lait et vous abandonnerez rapidement.

Tirez votre lait tous les jours à la même heure, les montées de lait se feront ainsi automatiquement. Lorsque vous avez terminé, lavez avec soin votre tire-lait avec du liquide vaisselle, posez le ensuite sur du sopalin, égouttez le tout et remettez-le dans un sac de congélation propre, jusqu’à l’utilisation suivante quelques heures plus tard.

Laissez si possible un bloc de post-it sur le réfrigérateur, afin de pouvoir noter facilement l’heure et la date sur le récipient. Vous mettrez ensuite ce dernier dans la partie la plus froide du réfrigérateur.

Le soir, récupérez votre lait et mettez le soigneusement au frais dans un sac isotherme qui était resté au frigo toute la journée. Mettez ensuite le tout dans une glacière.
Arrivée chez vous, placez de suite le lait au réfrigérateur et donnez à la nourrice le lait tiré en le triant par date et heure.

Faut-il stériliser le matériel ?

Pour un enfant né à terme et sans problème de santé, il n’est absolument pas nécessaire de stériliser le matériel (tire-lait, biberons, récipients etc…). Contrairement au lait artificiel, le lait maternel inhibe la prolifération des microbes.
Un nettoyage soigneux à l’eau chaude suivi d’un rincage est tout à fait suffisant lorsqu’on donne du lait metrnel.



Dernière mise à jour le 07/12/2007

Commentaires

J’ai repris mon activité professionnelle pour les 5 mois de mon bébé. J’ai décidé de poursuivre mon allaitement et j’ai tiré mon lait au travail. Même si ça demande une certaine organisation et un peu de temps, c’est devenu un rituel qui a permis à ma fille de bénéficier de mon lait la journée, jusqu’à ses 17 mois.

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile