AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

5. Le lait maternel est-il pollué ?

Il est vrai que le lait maternel est pollué ... tout comme le lait de vache et le lait industriel.

Les polluants ne sont cependant pas les mêmes. Le lait maternel contient davantage de polluants solubles dans les graisses, tandis que le lait industriel contient, par exemple, des taux beaucoup plus élevés de métaux lourds.

Si le lait maternel est pollué, il va de soi que le corps de la mère l’est également : au cours de la grossesse, le foetus, beaucoup plus fragile, aura été davantage exposé à la pollution qu’il ne l’est au cours de l’allaitement, avec un impact beaucoup plus important.

Des études ont constaté que des bébés allaités vivant dans une région fortement polluée – dont le lait était donc plus pollué qu’habituellement – avaient un développement meilleur que les enfants non allaités vivant dans cette même région. Il semblerait que même si le lait maternel est pollué, l’allaitement répare en partie les dégâts liés à l’exposition du foetus aux polluants.

Notons également que la pollution du lait maternel est plus élevée pendant les premiers mois du premier allaitement. Avec le temps, le taux de polluants baisse dans le lait, et continue à baisser à chaque nouvel allaitement. Vouloir limiter son allaitement à quelques semaines pour éviter que bébé ne soit exposé trop longtemps aux polluants n’est donc pas justifié.



Dernière mise à jour le 05/11/2008

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile