AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

4. L'allaitement comme méthode d'espacement des naissances

Chez une femme qui n’allaite pas, une contraception doit être mise en place vers 3-4 semaines après l’accouchement. Chez une mère qui allaite exclusivement, une grossesse est virtuellement impossible avant 6 semaines, et presque impossible avant 10 semaines. Après 10 semaines, une grossesse devient possible chez un très faible pourcentage de femmes. Chez les femmes qui n’allaitent pas exclusivement, cela est beaucoup plus aléatoire.

L’allaitement est une méthode de régulation des naissances, que l’on appelle Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée (MAMA).

Les conditions de la MAMA sont les suivantes :

  • le bébé a moins de 6 mois
  • la maman n’a pas encore eu son retour de couches
  • elle allaite exclusivement, les tétées sont fréquentes (à partir de 6 par jour) et bien réparties sur 24h.

Si l’une de ces trois conditions n’est plus remplie, la mère doit se considérer comme fertile.

A priori, l’allaitement protégerai d’une nouvelle grossesse au même titre que la pilule contraceptive si conditions de la MAMA sont respectées. Le risque de tomber enceinte serait alors de 0,5 à 1,5%.
A partir de 6 mois, l’allaitement retarde encore l’ovulation, mais le risque de tomber enceinte augmente (6 à 10% à 9 mois). Mais plus les tétées sont fréquentes, moins le risque d’une nouvelle grossesse est important. Avec des tétées fréquentes, certaines femmes restent infertiles même après avoir eu leur retour de couches.

Il faut également prendre en compte certains facteurs :

  • les femmes sont très inégales vis à vis des hormones. Certaines, même si c’est rare, peuvent avoir leur retour de couches très tôt après l’accouchement, même en allaitant leur bébé à la demande, alors que d’autres doivent attendre plus de 18 mois.
  • dans les pays en voie de développement, les mères sous-alimentées ont un retour de couches plus tardif.
  • il peut arriver (c’est rare, mais possible) qu’il y ait ovulation avant les règles du retour de couches (c’est rare, mais c’est possible).

Dans les pays développés, les professionnels de la santé considèrent cette méthode comme inefficace. En effet, dans les pays occidentaux, les femmes espacent souvent les tétées et introduisent des nouveaux aliments plus tôt, ce qui n’a rien a voir avec la pratique traditionnelle de l’allaitement. Les conditions de la MAMA sont donc plus difficilement respectées.

A l’échelle planétaire, la MAMA reste toutefois une méthode très efficace de régulation des naissances.



Dernière mise à jour le 05/11/2008

Commentaires

Je confirme que c’est une méthode efficace mais pas à 100 %. en 10 mois d’allaitement à la demande j’ai eu mes règles deux fois. Au début car ma fille dormait trop la nuit, et à 8 mois sans raison..

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile