AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

1. Le sevrage précoce

  • Le sevrage peut se faire alors que ni la mère, ni l’enfant ne l’avaient souhaité :

La principale raison est très souvent le manque d’information : la mère croit manquer de lait, pense avoir un lait de mauvaise qualité, son bébé ne prend pas assez/trop de poids. Elle pense à tort que si son enfant refuse le sein, c’est parce qu’il est en train de se sevrer. Ce n’est pas le cas : rappelons que le refus brutal du sein n’est pas un signe du sevrage naturel.
Une femme peut également décider de sevrer son enfant parce que l’allaitement lui fait mal. Mais cela provient essentiellement du fait que le bébé tète mal ou est mal positionné au sein.
De plus, beaucoup de mamans pensent qu’elles doivent sevrer leur bébé parce qu’elles vont reprendre le travail. Pourtant, allaitement et travail sont tout à fait compatibles. (voir 1. Mettez toutes les chances de votre côté).

Parfois, le sevrage est temporaire, par exemple lorsque la mère doit prendre impérativement un médicament qui est incompatible avec l’allaitement. Il est alors possible de poursuivre l’allaitement en entretenant la lactation en tirant son lait et en évitant de nourrir son bébé avec un biberon.

  • Le sevrage planifié :

Dans ce cas, c’est la mère qui décide de sevrer son enfant. Si vous avez pris la décision de cesser d’allaiter, ce choix doit venir uniquement de vous même, et non de votre entourage.
Le sevrage doit alors se faire en douceur, en remplaçant progressivement une tétée par du lait infantile ou par des aliments solides, en fonction de l’âge de l’enfant. La baisse de la stimulation entraînera une baisse de la production du lait. Si votre bébé refuse la tétine, proposez lui de boire directement dans une tasse.
Le sevrage planifié se fait plus facilement à certains moments, en fonction du développement de l’enfant : vers 4-5 mois, vers 7 mois et entre 9 et 12 mois. Il est déconseillé entre 13 et 18 mois, lorsque l’enfant redoute de se séparer de sa mère.



Dernière mise à jour le 07/12/2007

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile