AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

3. La conservation du lait maternel

Les informations données ci-dessous sont uniquement valables si les conditions d’hygiène sont respectées lors de l’expression du lait, à savoir :

  • la maman se lave les mains avant de tirer son lait
  • elle utilise des récipients ayant été soigneusement lavés à l’eau chaude savonneuse et bien rincés. Elles s’appliquent uniquement au lait mature.

A température ambiante (de 18 à 21°), le lait maternel se conserve entre 6 et 10h.
Au réfrigérateur (0° à 4°), il se conserve 5 à 8 jours sans qu’il y aie prolifération bactérienne.
Au congélateur, le lait se conserve :

  • dans le compartiment pour surgelés d’un réfrigérateur : 2 semaines
  • dans un réfrigérateur/congélateur à 2 portes : 3 à 4 mois
  • dans un congélateur séparé (à -18°C) : 6 mois.

Même si la composition du lait change au fure et à mesure que l’enfant grandit, cette différence est minime. Le lait maternel, même congelé depuis 6 mois, sera toujours mieux adapté à l’enfant que n’importe quel autre lait.

Attention : On ne peut pas cumuler les différents temps de conservation. Par exemple, on ne peut pas congeler du lait pendant 3 mois au congélateur, puis le laisser pendant une semaine au frigo.

Le lait congelé devrait servir uniquement de réserve au cas où celui qui a été tiré la veille ne suffit pas. En effet, la congélation détruit les propriétés antimicrobiennes du lait maternel. Utilisez donc de préférence le lait frais.

Si votre bébé ne fini pas sa ration de lait maternel, vous pouvez le remettre au réfrigérateur et le redonner dans un délai de 48 heures. Mais si le lait a été déjà réchauffé deux fois, il est alors prudent soit de le faire bouillir, soit de le jeter.

Il peut arriver que le lait prenne un aspect mousseux, savonneux, avec une odeur de rance. Il reste tout à fait consommable, mais votre bébé peut refuser de le boire à cause de son goût. Chauffez le alors pendant quelques minutes à 60° environ (jusqu’à ce qu’on ne puisse plus mettre le doigt dedans), puis laissez le refroidir rapidement et placez le au frigo. Ce procédé détruira l’essentiel des lipases qui sont à l’origine de cette modification dans le lait.

Contrairement aux laits infantiles, le lait maternel se conserve bien. Il n’est pas nécessaire de stériliser. Respectez simplement les règles d’hygiène : lavez vous les mains, nettoyez le matériel avec du savon et de l’eau chaude.

La congélation :

La meilleure matière pour congeler le lait maternel est le verre. Mais tous les récipients propres, hermétiques et destinés à l’usage alimentaire font tout aussi bien l’affaire.

Vous pouvez congeler le lait maternel dans des petits pots en verre, recouverts d’un film alimentaire fixé avec un élastique. Ils ont l’avantage de se ranger facilement dans le congélateur.

Il est également possible de congeler le lait dans des sachets spéciaux pour lait maternel, mais les sacs de congélation classiques font tout aussi bien l’affaire. Utilisez-les une seule fois pour conserver le lait maternel.
Astuce : Lorsque vous stockez le lait dans des sachets de congélation, faites sortir le maximum d’air et fermez-les en faisant un noeud. Pour qu’ils soient bien rangés, placez les sachets dans une boîte en plastique rigide; une fois congelés, retirez-les de la boite et rangez-les dans un sachet de congélation plus grand.
Pour décongeler le lait, retirez du congélateur la veille au soir le nombre de sachets nécessaires et mettez-les au frigo. Le lendemain matin ils seront à peu près dégelés. Une heure avant de donner le lait à votre bébé, la nourrice mettra le sachet de lait dans de l’eau froide. Il est plus sûr de mettre le sachet dans un autre sac de congélation, au cas où le premier aurait été abîmé.
Pour ouvrir facilement les sachets de lait congelé, pincez un coin, coupez-le avec des ciseaux propres et versez le lait directement dans le biberon, la tasse ou autre.

Les bacs à glaçon sont pratiques car ils permettent de décongeler juste la quantité souhaitée. Un glacon fait environ 10ml de lait. Ensuite, vous pouvez conditionner ces glacons dans de simples sacs de congélation.

Pensez à étiqueter vos récipient en indiquant la date de congélation, et utilisez le lait le plus ancien en priorité.

Le réchauffage :

Pour réchauffer le lait, passez-le sous un filet d’eau chaude (non bouillante) ou au bain marie. Chauffez-le lentement, car le lait maternel n’aime pas les changements brusques de température.

Ne réchauffez pas le lait maternel au micro-ondes. Celui-ci détruit davantage de composants du lait que le bain-marie. Sans compter les risques de brûlures lorsque le biberon est froid et que le lait est très chaud à l’intérieur.

Il est déconseillé de chauffer un biberon de lait maternel à l’avance et de le laisser dans un sac isotherme pour le repas suivant. En effet, les microbes prolifèrent beaucoup plus vite dans le lait chaud. Une fois chauffé, il est recommandé de ne pas conserver le lait au delà de 30 mn.

N’oubliez pas d’informer la personne qui garde votre enfant des conditions de conservation du lait maternel. Pour la rassurer, il vous est toujours possible de lui donner en réserve une boite de lait artificiel au cas où elle serait prise au dépourvu. Il est bien possible qu’elle ne s’en serve jamais, mais cela la rassurera, et vous également.



Dernière mise à jour le 07/12/2007

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile