AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

3. Que peut-on consommer en allaitant ?

L’alimentation :

Le lait maternel varie très peu et est naturellement adapté aux besoins du bébé. La qualité de l’alimentation de la mère a donc un impact très faible sur la composition de son lait.
Bien sûr, l’ideal (pour tout le monde) est de consommer des produits variés, de bonne valeur nutritionnelle, et les plus naturels possible. Mais même si vous ne mangez pas toujours de façon équilibrée, votre lait restera presque aussi bon pour votre enfant, et toujours meilleur que le lait industriel.
La glande mamaire, qui fabrique le lait, puise toujours dans le sang juste ce qui lui est nécessaire, quitte à conduire à des carences chez la mère. En situation de famine, le lait se tarit, mais sa composition restera toujours la même.

Le goût du lait peut effectivement changer en fonction de ce que vous mangez.
En général, le goût d’un aliment passe rapidement dans le lait (entre ½ heure et une heure), et disparait au bout de 6 heures. Mais cette durée peut varier en fonction de la nature des aliments, de leur quantité etc…
Il arrive que certains bébés n’aiment pas les goûts prononcés, mais la plupart d’entre eux l’acceptent sans problème. Si vous avez l’habitude de consommer des plats épicés au cours de votre grossesse, votre enfant y est certainement habitué (le liquide amniotique avait déjà le goût de ce que vous mangiez).
Par ailleurs, les différents goûts dans le lait maternel aideront votre bébé à s’habituer aux nouveaux aliments lors de la diversification.
En règle générale, il n’y a aucune raison d’éviter certains aliments au cours de l’allaitement, sauf lorsqu’il s’avère que cela a un impact sur le bébé (allergie, intolérance…).

Bon à savoir :

  • Une consommation modérée de café (entre 2 et 4 tasses de café/jour) est tout à fait compatible avec l’allaitement, même s’il arrive que certains bébés plus sensibles y réagissent mal (agitation). Si vous buvez beaucoup de café (10 tasses/jour), votre bébé pourra être très agité, avoir du mal à dormir ou pleurera souvent. D’autant plus que les bébés éliminent la caféine moins vite que les adultes.
  • Certains bébés tolèrent bien les agrumes, mais il faut savoir que l’acidité de ces fruits peuvent donner facilement des coliques à certains nourrissons.
  • Le principal effet que peuvent avoir le chocolat et le thé sur l’enfant est ce l’”exciter”.

    Le tabac :

    Que l’on allaite ou non, il est bien sûr préférable pour la santé de ne pas fumer. Mais, statistiquement parlant, quand on fume, le bébé se porte mieux s’il est allaité que s’il est nourri au lait industriel.
    Il est donc préférable d’allaiter quand on fume, sauf en cas de tabagisme très important, où l’enfant pourrait présenter intoxication due à la nicotine.

    Si vous fumez beaucoup :

  • Fumez juste après la tétée, évitez de fumer juste avant : la nicotine passe très vite dans le lait (au bout de quelques minutes). Elle s’élimine ensuite rapidement.
  • Ne fumez jamais en présence de l’enfant
  • Essayez de limiter votre consommation.

    Si la mère fume, le risque de coliques chez le bébé augmente fortement. Par ailleurs, le gout du tabac est perceptible dans le lait.

    L’acool :

    A tout moment, le taux d’alcool dans le lait est exactement le même que dans le sang. Néanmoins, si vous consommez modérément de l’alcool, le taux dans le lait est trop faible pour qu’il aie un quelconque impact sur le bébé.
    Si vous êtes îvre et que votre bébé est très jeune, il pourrait devenir somnolent. Si vous prévoyez une soirée bien arrosée, tirez de préférence votre lait et attendez 4 à 6 heures avant de remettre votre enfant au sein, en particulier s’il a moins d’un mois.
    Si vous consommez régulièrement de l’alcool en quantité importante, cela peut avoir un impact sur le développement neurologique de votre enfant.
    Chez la mère, l’alcool empêche le réflexe d’éjection : plus la quantité d’alcool consommée est importante, et plus ce blocage sera important. Cela peut conduire à un important engorgement et à une baisse notable de la sécrétion lactée.

    Il faut entre 5 et 30 mn pour que l’alcool passe dans le lait. Ensuite, il faut entre 2 et 6 heures pour qu’il soit éliminé, en fonction de la quantité absorbée.

  • Préférez les boissons peu alcoolisées, ou celles que l’on peut diluer avec du jus de fruit. Evitez les alcools forts.
  • Buvez lentement
  • Ne buvez pas l’estomac vide.
  • Tirer son lait n’accelèrera pas l’élimination de l’alcool; par contre, ce sera utile pour éviter un éventuel engorgement.

    Les médicaments :

    La plupart des médicaments sont compatibles avec l’allaitement, même si trop souvent on dit le contraire.
    Certains sont contre-indiqués chez les nourrissons, mais ne posent plus probleme lorsque l’enfant est plus grand. Pour d’autres, tout dépend de la dose que prend la mère, à voir donc au cas par cas.
    Les effets secondaires sérieux sont exceptionnels et souvent “inoffensifs” (somnolence, agitation, troubles digestifs…). Ils disparaissent rapidement dès l’arrêt du traitement.
    Certains médicaments sont toutefois préférables à d’autres, soit parce qu’ils passent moins dans le lait, soit parce qu’ils ont moins d’effets secondaires éventuels.



    Dernière mise à jour le 10/04/2008

    Commentaires

    Merci pour toutes ces info precieuses,et precise. Votre site et genial!!! Plus d’info sur le tabagisme serai bien.

    moi j’ai allaité mon premier pendant un an et un mois et ma deuxième pendant 18 mois et j’allaite actuellement ma troisième depuis 7mois et demi alors que mes seins ont toujours été mous!

    Bravo pour tous ces conseils qui déculpabilisent et qui font vraiment de l’allaitement un véritable bonheur, puisque facile et naturel au lieu de la contrainte dont il est trop souvent question chez les profanes.

    merci ses info sont geniale ont apprend toujours moi j ai allaiter 2 de mes enfants durant 3 ans 4 mois chacuns et jai un reflex d ejection fort sur un sein je cherche des info la dessus je sait que apres 8 a 10 semaines sa passe mais la je suis a mon 3 e allaiter il a 6 sem et sa coule tres vite…..

    Ajouter un commentaire

    Nom :
    e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
    Site web : (facultatif)
    Message : Aide Textile