AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

Les ombres n'étaient que les autres avec leurs préjugés (par Alazaïs)

J’ai toujours été tournée vers la nature et un mode de vie naturel.
Quand j’ai été enceinte, c’était une évidence, j’allaiterai. J’ai dû lutter pour imposer mon choix. On me disait que ce serait pas bon pour le bébé par exemple ou encore que ça servait à rien grâce à tous les progrès des biberons et laits en poudre. J’en pleurais. Je n’ai rien acheté. Pas de stérilisateur, pas de biberons. Rien. La nuit où ma fille est née, c’était très fort, une montée d’amour énorme. Quelques minutes après, elle a pris sa première tétée. Pour moi, c’était tellement la suite logique de la grossesse !
A la maternité, j’ai encore dû défendre notre allaitement. Ma montée de lait était énorme, j’étais engorgée… Du coup on me disait de donner des biberons, ce serait plus pratique. J’ai résisté et je me vidais régulièrement dans le lavabo pour ne pas avoir trop mal.
Les mois qui ont suivis étaient supers. Elle a d’ailleurs pris 1 kg par mois pendant 10 mois en étant exclusivement allaitée toute la première année. Mes essais de diversifications rataient car elle ne voulait pas manger et préférait le lolo. La nuit, pas de prise de tête, rien à préparer. On sortait, pas de schmiblick à trimballer. Adepte du portage, ce n’en était que plus simple d’allaiter à l’extérieur.
La belle aventure s’en est suivie pendant 2 ans et 3 mois. Ce n’était que du bonheur.
Les ombres n’étaient que les autres avec leurs préjugés et leurs réflexions sur lesquelles il vaut mieux passer loin, très loin au dessus.

Retourner à l'allaitement

Vous souhaitez nous faire partager votre expérience sur l'allaitement ? Faites nous part de votre témoignage.

Dernière mise à jour le 02/08/2008

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile