AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

2. Fait-il un caprice ?

Il faut savoir qu’un bébé ne fait pas encore de caprice, car il est encore trop centré sur lui-même et sur ses besoins vitaux. S’il pleure, ce n’est pas seulement pour dire qu’il a faim, mais également pour exprimer un inconfort ou un besoin de contact et de réconfort. Il est totalement dépendant de vous, et ses pleurs sont le seul moyen qu’il a pour vous dire qu’il a besoin de vous.

Contrairement à ce que l’on peut trop souvent entendre dire, laisser pleurer bébé ne lui fait pas du bien, et est encore moins une phase d’expression indispensable pour lui. En laissant votre bébé pleurer seul, sans le réconforter, il risque fort de finir par en conclure qu’il n’a rien à attendre du monde des adultes. Lorsqu’il pleure, comment pouvez-vous être sure qu’il s’agit bien d’un « caprice », et que votre enfant n’a pas réellement besoin de quelque chose, qu’il n’a pas mal quelque part?

Pleurer cause également du stress et de la fatigue, aussi bien chez les parents que chez l’enfant.

Suivez vos convictions personnelles et n’écoutez pas les discours culpabilisants tels que : « Pleurer est bon pour les poumons » ou encore « Tu en feras un capricieux ». Certaines personnes vous diront que vous gâtez votre bébé en le prenant dans vos bras et vous affirmeront qu’il faut le laisser pleurer afin qu’il s’habitue à dormir seul. Mais c’est en rassurant ainsi votre bébé que vous répondez le mieux à vos propres besoins affectifs ainsi qu’aux siens.

Au fure et à mesure que l’enfant grandit, il faut ensuite trouver le bon équilibre entre l’amour et l’accaparement affectif, afin que votre enfant puisse développer sa propre personnalité et son indépendance.



Dernière mise à jour le 07/12/2007

Commentaires

Je suis maman d’une petite fille très nerveuse, je l’allaite et le premier mois fût difficile. Il arrivait que je ne dorme pas avant 4h du matin car elle gigotait et chouinait pendant des heures; ce n’était pas la faim, la couche, les mots de ventre. Elle n’arrivait simplement pas à trouver le sommeil et maman non plus. J’ai tout essayé les promenades dans le salon avec ou sans landau, les câlins, le cododo rien n’y a fait. Lors de ma première visite chez le pédiatre je lui en ai parlé car tout le monde me disait : "Tu l’allaites, il faut t’attendre à ne pas faire tes nuits de suite”. La pédiatre se qualifiant de la vieille école et d’autant plus venant des pays de l’Est m’a dit que chez eux ils emmaillotaient les enfants (sérieusement, j’ai trouvé cela archaïque). Elle m’a expliqué que pendant la grossesse l’enfant a été serré dans mon ventre et que maintenant elle n’avait plus de repère et était perdue dans “l’espace” . Le fait de l’enrouler dans une grande serviette éponge la rassurerait. Une fois rentrée à la maison, étant un peu stoïque, j’ai attendu que l’occasion se présente (je n’ai pas attendu longtemps) le soir même la petite nerveuse s’est faite entendre après la dernière tétée de minuit. J’ai hésité et quand même tenté la méthode. La petite s’est mise à hurler (pas contante). J’ai tenu bon et environ 5 minutes plus tard elle était dans les bras de Morphée. Elle a fait une nuit plus longue que d’habitude. Avant j’étais réveillée toute les 3 heures et là j’avais enfin dormi 5 heures un record. Certes la démarche n’a pas été facile mais j’ai également pensé au sommeil de ma fille et au rythme journalier car elle dormait la journée et moi bien sur je ne pouvais pas, j’étais donc fatiguée la nuit et je pense que par fatigue j’aurais lâché l’allaitement. Maintenant elle a 3 mois j’allaite toujours et n’hésite plus quand ça le nécessite de l’emmailloter; ça marche et tout le monde y trouve son compte.

hello, je crois que beaucoup de maman ont rencontré ce problème et vraiment je recommandde moi aussi l’emmaillotage c’est vraiment la solution miracle le bébé a chaud et se sent bien sérré dans sa couverture ca marche très bien , moi j’ai acheté ” la couverture des miracles ” de chez vertbaudet je recommande vivement!

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile