AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

1. Le pansement au lait maternel

Le lait maternel est un très bon cicatrisant et désinfectant. De plus, la cicatrisation en milieu humide est plus efficace que si la peau est désechée, évitant ainsi la formation de croûtes. Le pansement humide est donc la solution la plus adaptée pour soigner les crevasses.

Comment faire un pansement au lait maternel :

  • Extraire du lait de fin de tétée en massant les seins.
  • Déposer un peu de lait maternel sur un morceaux de compresse stérile, sur une surface légèrement plus grande que le mamelon.
  • Apliquer un simple film plastique alimentaire sur la compresse imbibée, afin de préserver son humidité.
  • Remplacer la compresse et le film alimentaire dès que le pansement est sec, ou à chaque tétée, sans jamais dépasser 6 heures entre chaque pansement.
  • Lorsque la crevasse est cicatrisée, ne plus mettre de pansement humide. Il suffit alors de continuer de mettre du lait de fin de tétée sur le mamelon et de le laisser secher.

Important : les crevasses doivent être clairement identifiées; il ne doit y avoir aucune mycose ou autre infection.



Dernière mise à jour le 07/12/2007

Commentaires

Ce pansement a sauvé mon allaitement… En 3 jours mes crevasses étaient guéries. Entre temps g utilisé des bouts de sein et la petite a été chez l’ostheo. Je recommande cette méthode à toutes les mamans qui souffrent et ne veulent pas abandonner… Je regrette qu’on ne me l’ai pas conseillée à mon premier enfant (3 semaines de souffrance!!)

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile