AccueilAllaitementPortageMaternageFlaneriesLivresLiens

7. La grève de la tétée

La grève de la tétée peut survenir dès la naissance : le nouveau-né ne prend pas correctement le sein et finit par refuser de téter.

Mais la grève de la tétée peut également arriver par la suite, même lorsque l’allaitement semble bien installé. Le bébé refuse alors brusquement de téter soit les deux seins, soit un seul.

Voici les principales causes d’une grève de la tétée :

  • L’accouchement a été difficile.
  • Après l’accouchement, le nouveau-né a été séparé de sa mère, ce qui a perturbé son réflexe de succion.
  • La mise au sein s’est faite de manière trop brusque, le bébé réagit en jetant sa tête en arrière.
  • Le bébé ne reconnaît pas l’odeur de sa mère (parfum, crème).
  • La mère n’a pas perçu les signes que son bébé a faim : soit celui-ci se rendort sans avoir tété, soit il pleure et est donc incapable de trouver le sein.
  • Le lait s’écoule trop vite (voir 6. Le réflexe d'éjection fort )
  • Le bébé a reçu des biberons de complément et s’y est habitué. Il faudra beaucoup de patience pour le réhabituer au sein (voir 9. La confusion sein-tétine).
  • Le bébé est sensible à l’environnement : le bruit, la tension des gens qui l’entourent peuvent l’empêcher de téter. Il faut alors trouver un endroit plus calme pour lui donner le sein.
  • Lorsque le bébé a mordu le sein, la mère a réagit trop vivement ou lui a donné une tape.

En aucun cas il ne faut confondre la grève de la tétée qui intervient subitement, et sevrage qui se fait progressivement.

Pour mettre fin a une grève de la tétée, il faut avant tout en trouver l’origine. Ensuite, le problème peut être résolu en 2 ou 3 jours.

Comment aider bébé à se réhabituer au sein :

  • Faites confiance aux capacités de votre bébé.
  • Profitez de toutes les occasions de contacts corporels, portez le souvent en favorisant le peau à peau.
  • Faites preuve de patience : ne le forcez pas à téter.
  • Exprimez manuellement un peu de votre lait et déposez en quelques gouttes sur ses lèvres, puis proposez lui doucement le sein.
  • N’attendez pas qu’il manifeste sa faim en pleurant. S’il est affamé, il aura encore plus de mal à téter.
  • Profitez d’un état de demi-sommeil de votre bébé pour lui proposer une tétée.

En attendant que le bébé accepte à nouveau le sein maternel, vous pouvez éviter l’engorgement et la baisse de production de lait en stimulant manuellement les seins ou en utilisant un tire-lait.



Dernière mise à jour le 06/01/2008

Commentaires

Merci pour vos informations.

Ajouter un commentaire

Nom :
e-mail : (facultatif, il apparaîtra sur le site)
Site web : (facultatif)
Message : Aide Textile